fbpx

Frédéric Vialle, le concepteur

Je fabrique et peaufine cette boisson EliXir à base de kombucha depuis plus de 4 ans !
Ce qui me passionne depuis le début est de faire évoluer la recette encore et encore, afin de trouver mon idéal de boisson…
Je cherche à allier le plaisir du goût aux légendaires pouvoirs de régénération de la flore intestinale du kombucha.
C’est chose faite !
Presque toutes les personnes qui goûtent cette boisson en veulent et en re-demandent (famille, amis, voisins…).  J’ai donc décidé de passer à un stade artisanal en fabriquant et en commercialisant cette boisson pour les autres, bien au-delà de ma consommation personnelle.
Pour autant, même si les quantités évoluent, j’ai à coeur de garder la même éthique de qualité de produits et de fabrication. La recette du kombucha n’est pas un secret, mais les ingrédients que j’y intègre sont triés sur le volet. Par exemple l’eau qui est un élément capital, est informée par différents processus afin d’accentuer le pouvoir de régénération.

Ce qui m’anime ? Je pense qu’on marche sur la tête !

Pour cette raison et dans beaucoup de cas, j’ai tendance à ne pas prendre les chemins tracés, et souvent faire l’inverse de ce que la majeure partie des personnes font. J’adore tout ce qui est authentique, la nature, les fous, les décalés, les gens “hors norme”… (comme disait Steve JOBS)
Dans mon monde idéal, plutôt que de boire des sodas dégénérants, les jeunes consommeraient cette boisson : le PH de leur organisme serait parfaitement équilibré, leur système immunitaire serait régénéré, leur bien-être serait visible à l’oeil nu.
 

EliXir, une sacrée boisson

Née au Japon il y a plus de 2200 ans, cette étonnante boisson guérit dès cette époque diverses symptômes… notamment la dyspepsie (douleurs de la région supérieure de l’abdomen) de l’Empereur du Japon. Elle apparait ensuite en Russie au début du 19ème siècle puis, via l’Allemagne, dans d’autres pays européens et en Amérique du nord.
Aujourd’hui dans 100% des cas de cancers et maladies dégénératives, les personnes concernées ont un terrain acide essentiellement lié à leur alimentation, à ce qu’elles boivent et respirent… à ce qu’elles croient et pensent !
 
Ce qui nous intéresse ici, c’est ce que nous buvons.
C’est pourquoi je suis très pointilleux sur l’origine et le « trajet » des éléments que j’assemble pour créer cet EliXir.
Ces ingrédients sont propres… c’est-à-dire que je m’assure que la récolte, le séchage, la méthode d’emballage et les matériaux utilisés sont totalement cohérents en termes d’éthique et de qualité.

 

Qu’y a-t-il dans l’EliXir ?

De l’eau, c’est même la composante principale de cette boisson, comme de toute vie sur cette planète (un adulte est composé d’environ 60% d’eau). Vous l’aurez compris, j’attache à l’eau une attention toute particulière.
L’eau transporte, capte et transmet des informations : ceci a été prouvé par le Professeur Luc Montagnier, le Professeur Masaru Emoto, Jacques Collin, le film Water et beaucoup d’autres sources & références.
L’eau de l’EliXir est informée… c’est-à-dire que les informations qui sont encodées vibrent sur la fréquence du bien-être, notamment grâce à des ondes de forme.
Du thé vert bio, qui apporte de nombreuses vertus (antioxydant, bénéfique contre les maladies cardiovasculaires, diabète type 2… entre autres).
Du thé noir bio qui corse le goût et donne de la profondeur à cette sacrée boisson !
Ensuite ce qu’on appelle à tort un champignon : le kombucha, qui est plutôt une “mère” (comme pour le vinaigre).
Le sucre va faire vivre cette “mère” et créer les levures et bactéries.
Les levures transforment le sucre en alcool et les bactéries transforment l’alcool en acides.
Du sucre de canne bio, élément capital de cette boisson, provoque la fermentation et aide à créer les levures et bactéries nécessaires à régénérer notre flore intestinale.
Après fermentation, la boisson est acide, légèrement gazeuse, faiblement alcoolisée (moins de 2%). Le sucre se retrouve ainsi en très petite quantité, car il a été résorbé durant le processus.

 

Cette boisson contient entre autres de l’éthanol, du CO2, de nombreux acides :
gluconique, acétique, lactique, de l’acétate d’éthyle.
Et aussi des acides aminés, des composés antibiotiques, des vitamines B1, B2, B3, B6, B12, de l’acide folique.
Et tout cela, à travers un processus totalement naturel !

 

Les avantages de l’emballage push

  • facile à transporter (poignée)
  • plus facile à ranger dans un frigo
  • plus léger que du verre
  • pas d’ouverture difficile, juste une pression pour remplir un verre
  • la lumière n’affecte pas la boisson (photosensible)
  • l’air n’entre pas et permet une meilleure conservation du produit qui ainsi, ne s’oxyde pas
  • possibilité d’utiliser le même contenant plusieurs fois (après nettoyage)

 

 

EliXir a obtenu la mention Nature & Progrès : c’est un gage de qualité, d’éthique et un engagement à faire les choses de façon « propre » et authentique.
Cette boisson n’est pas aromatisée : elle est nature et naturelle, et j’y tiens ! 😉
Je ne prétends pas que l’EliXir soit miraculeux.
C’est tout simplement ce qu’on appelait avant « un remède de bonne femme ».
Qui pourra entre autres réguler vos problèmes de digestion et intestinaux, pour commencer.
Bien sûr ne me croyez pas sur parole… essayez, goûtez… faites votre propre expérience puis observez les résultats !
Frédéric Vialle